accueil>Conseils

A quoi faire attention pour investir dans l’immobilier ?

L’investissement immobilier séduit de plus en plus, jeunes ou moins jeunes. Pourtant, c’est une aventure qui ne s’improvise pas. Si vous n’êtes pas suffisamment préparé, vous risquez tout simplement de tout perdre. Alors à quoi devez-vous faire attention lors de votre achat et quelles sont les erreurs qui peuvent causer votre perte ?

investissement immobilier

Les bons conseils avant d’investir

Le premier conseil est de toujours bien réfléchir et de déterminer un projet concret. Prenez surtout toutes les informations nécessaires autour de l’opération que vous envisagez. Procédez également à une étude de marché pour déterminer la rentabilité de votre projet.
Le second conseil est de fixer votre budget. Un achat immobilier constitue un investissement conséquent. Aurez-vous besoin de recourir à un prêt pour réaliser le projet ? Pouvez-vous compter sur votre famille ou vos amis pour vous soutenir financièrement ? Et surtout, l’investissement ne va-t-il pas empiéter sur votre vie personnelle ?
Le troisième conseil est de vous faire assister autant que possible. Si vous êtes débutant, vous ne disposez pas de la meilleure vision pour évaluer tous les facteurs nécessaires. Obtenir de l’aide, ne serait-ce que des conseils ou des avis, est primordial. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour vous aider. Ses honoraires feront juste partie de l’investissement nécessaire.

Les erreurs fatales à éviter

La première erreur qui cause la perte des investisseurs immobiliers est souvent la précipitation. C’est d’autant plus le cas pour un investissement dans un appartement de rapport. Dans l’euphorie, vous êtes souvent aveuglé, oubliant les travaux nécessaires pour la remise en état. Pour tout achat, effectuez un repérage de travaux avec un établissement de devis concret.
La seconde erreur est d’oublier les charges afférentes. Il ne faut jamais se fier au rendement brut constitué uniquement des revenus. C’est le rendement net qu’il faut retenir, c’est-à-dire le bénéfice après la déduction de toutes les charges. De nombreux investisseurs ont fait faillite car leurs revenus ne suffisaient pas à couvrir tous les frais.

Enfin, la troisième erreur, la plus fréquente, est la surestimation du bien. Il faut savoir que le marché obéit à la loi de l’offre et de la demande. Vous n’avez pas entière liberté pour fixer le loyer de votre bien. Il est important de vous aligner sur le prix du marché, les loyers appliqués par la concurrence pour un bien équivalent, proposant les mêmes caractéristiques dans le même secteur. Pensez à toujours comparer pour déterminer le loyer idéal.